Visiter la Sardaigne du nord

Rate this post

L’année où nous sommes allés en Sardaigne, notre destination de vacances était la Sardaigne.

Pourquoi ce choix ?

Tout d’abord, j’aime la région méditerranéenne ; je suis chez moi près de la mer.

Et, bien sûr, je suis obsédée par la culture italienne.

L’Italie est le lieu de naissance des ancêtres de ma famille. De plus, j’en ai entendu parler en termes positifs par mon amie Olivia, la fille de l’encre qui a une base de fans sur l’île. Je vous conseille d’aller lire ses articles de blog car nous n’avons pas visité les mêmes endroits.

Le choix de l’hébergement

Nous avons passé 9 jours en Sardaigne et nous avons décidé de faire ce premier voyage dans le nord de l’île .

Il y a trois raisons à cela

La première fois que nous avons été confrontés à une décision, la Sardaigne est grande et nous n’avions pas assez de temps pour voyager du nord au sud.

L’autre raison, c’est que je ne veux pas être sur des plages avec beaucoup de monde et, d’après les blogs de voyage que j’ai visités précédemment, le nord semblait être plus paisible.

Et enfin, parce que je voulais explorer les îles de la Maddalena qui sont situées dans la partie nord-ouest de l’île.

La partie nord de l’île est un endroit vrai et doux pour vivre sa vie

Même si la Sardaigne est une région de plus en plus convoitée par les touristes, elle est authentique. Et, je n’ai pas eu l’impression d’être dans une région où les touristes sont nombreux.

Villes et villages

Nous n’avions pas l’intention de passer toute la semaine sur la plage. Une semaine, donc nous avons choisi trois hébergements différents pour avoir un éventail de mobilité.

Nos sacs ont d’abord été déposés dans la charmante ville de Castelsardo.

Castelsardo

En roulant sur la route sinueuse, nous sommes tombés amoureux de ce petit village perché sur le flanc d’une colline. Les maisons sont situées à flanc de colline et sont très colorées.

Castelsardo est une ancienne ville médiévale, des murs et un château définissent le centre historique de la ville.

Le village est composé de la partie basse de la ville, dans laquelle les habitants résident et travaillent, ainsi que de la partie ancienne de la ville, très prisée des touristes.

La recherche de cette forteresse du Moyen Âge en vaut vraiment la peine !

Il faut marcher un certain temps pour atteindre le sommet car les voitures ne sont pas autorisées et au lieu de marcher, je vous conseille de grimper ! Mais la récompense est à la hauteur de l’effort et la vue du sommet est à couper le souffle.

Dans le village, vous trouverez une église, le musée de la vannerie, l’artisanat local de la région, des restaurants et des petites boutiques d’artisanat.

Nous avons décidé de le faire le soir, afin de pouvoir admirer les maisons colorées.

Restaurants et hébergement à Castelsardo

Nous avons opté pour le “bed and breakfast” du village. C’était un endroit simple mais charmant dans lequel nous avons pu prendre le petit-déjeuner sur la terrasse qui donne sur la place du village.

LIRE  Aménagement des sous-sols : 10 façons pratiques d'utiliser cet espace
La place du village du bas

Pour le dîner, je vous suggère le restaurant La Trattoria da Maria Giuseppa Il n’est pas très connu des touristes, mais très apprécié des locaux. Nous y avons dîné plusieurs fois et l’hospitalité et la nourriture étaient superbes. Une cuisine sarde traditionnelle qui regorge de plats délicieux.

Pour apprécier la gastronomie sarde, je vous invite à lire les écrits de mon mari, photographe sur son blog Tentations Gourmandes.

Stintino :

Un charmant et petit port de pêche.

Stintino est un tout petit village de pêcheurs. Niché au bord d’un magnifique littoral, il abrite l’une des meilleures plages de Sardaigne : La pelosa (je vous donnerai plus d’informations à son sujet plus tard).

Il est vrai que cette plage est un lieu étonnant et enchanteur, cependant, elle est… victime de sa renommée ! Puisque même à 9 heures du matin, l’endroit était bondé et nous étions obligés de nous battre entre nous pour accéder à la plage.

Comment résister à ces fonds magnifiques qui oscillent entre le vert, l’or et le turquoise ?

Où manger à Stintino ?

La spécialité du village est la pêche traditionnelle au thon. Nous avons eu la chance de trouver un petit restaurant de pêcheurs en bord de plage, où nous avons dégusté un thon cuit exquis.

Si vous êtes de passage dans cette ville, je vous recommande Il Portico. Et si vous aimez le poisson, commandez un thon à la plancha !

Alghero

Le joyau de la couronne de la Sardaigne. Elle est située au nord-ouest de la Sardaigne, il est impossible de ne pas tomber sous le charme de cette ville typique.

Elle a longtemps été habitée par les Espagnols et est restée fidèle à son passé.

La ville se distingue des autres villes, elle est d’inspiration plus catalane et plus sarde.

La ville est entourée de fortifications. L’attraction principale de la ville est son centre médiéval.

En vous promenant, vous trouverez plusieurs bâtiments à l’architecture gothique catalane, dont la cathédrale de Santa Maria et son énorme clocher.

Alghero est l’une des villes les plus visitées de Sardaigne Nous avons rencontré des touristes qui, comme c’est le cas dans la plupart des villes, forment une foule aux endroits les plus populaires à visiter.

La ville est magnifique et cela en vaut la peine.

Bossa

Aussi, la couleur comme un cadeau !

Quand on arrive dans la ville de Bossa, on a l’impression d’être sur le plateau de tournage d’un film. D’un côté, de belles demeures aristocratiques colorées, des palmiers massifs et de l’autre côté de la rue, une longue rangée de tanneries partiellement restaurées.

Entre elles, des bateaux de pêche se balancent doucement.

Dans la ville qui a des rues pavées, vous verrez des échoppes, des magasins et pour les bacchus fervents, Bossa produit un vin célèbre appelé le malvasia (que nous avons essayé, naturellement !).

Si vous passez par Bossa, je vous recommande de faire une visite du château qui domine le port et la ville.

LIRE  Couleur Menthe à l’eau.

Les anciennes tanneries transformées en lieux de détente

La plage et le bord de mer

Je savais que les plages de Sardaigne étaient magnifiques, mais je n’avais pas prévu cette eau transparente et cette végétation luxuriante.

La marina de Castelsardo

La marina de Castelsardo

Une jolie petite plage qui est bordée par une crique inhabitée aux eaux turquoise. La particularité de cet endroit situé en contrebas du village permet de voir les couleurs orange vif de la ville au coucher du soleil. C’est une excellente occasion de prendre un apéritif et de profiter de cette vue.

La plage de la Pelosa :

La plage la plus étonnante de l’île. Mais comment la définir vraiment puisqu’elles sont toutes époustouflantes.

La plage de la Pelosa est située près de Stintino. Lorsque nous avons vu la plage pour la première fois, nous avons été stupéfaits. Cependant, nous avons vite déchanté car c’est le résultat de sa popularité et …. est bondé de monde !

Nous avons passé un excellent moment et nous nous sommes perdus dans le monde en nous baignant d’île en île. La seule chose que nous regrettons, c’est de ne pas avoir pu prendre de belles photos à cause de la foule.

Bien que cette région soit magnifique, je ne la recommanderais pas en été. D’un autre côté, si vous voyagez en Sardaigne en dehors de la saison et juste pour profiter des yeux, ne négligez pas cette région.

C’est la seule plage où j’ai vu beaucoup de visiteurs, car certaines plages étaient plus paisibles et tout aussi étonnantes !

Mais, si vous marchez un peu, vous tomberez sur une petite crique inhabitée Pour y accéder, il faut escalader quelques rochers mais cela en vaut la peine. Nous avons profité des eaux cristallines en faisant des “bulles” lors d’une journée dans cette partie de la Sardaigne.

À l’exception de la plus belle plage de l’île de La Pelosa, je n’ai jamais eu l’impression d’être dans le métro à l’heure de pointe !

Les îles de la Maddalena

Sans aucun doute, mon endroit préféré à visiter ! Pour s’y rendre, il faut prendre un ferry jusqu’à Palau qui est une station balnéaire très connue. Une demi-heure plus tard, nous étions au paradis !

Nous avons passé une nuit sur l’île afin de l’explorer et d’en profiter, et de passer la journée du lendemain sur un bateau pour explorer l’archipel.

Le temps que nous y avons passé fut un délice et tellement riche que j’en parlerai dans un autre billet entièrement consacré à l’archipel et à ses richesses naturelles.

Lire l’article

Les îles de la Maddalena

La Sardaigne pratique

Comment arriver en Sardaigne ?

En avion, trois aéroports sont accessibles : Olbia au nord, Cagliari au sud et Alghero à l’ouest.

En bateau, le ferry part de Nice ou de Toulon et vous arriverez à Porto Torres.

Comment se déplacer en Sardaigne ?

Où que vous alliez sur l’île, un véhicule est nécessaire. Comme en Corse, il est recommandé de ne pas considérer le nombre de kilomètres, mais plutôt le temps qu’il faut pour voyager.

LIRE  Comment construire un bar en pierre

Les routes sont escarpées, étroites et la vitesse typique est de 50 kilomètres. Parfois, vous êtes arrêté par un groupe de vaches qui circulent le long de la route ! Il n’y a aucun doute sur le fait de les dépasser !

Quel est le moment le plus approprié pour visiter ?

Nous avons décidé de visiter le pays au début du mois de juillet et nous n’avons pas été déçus. Nous n’avons pas eu à faire face à la foule, et nous avons pu nous déplacer et profiter de notre visite en toute tranquillité.

En discutant avec les habitants, ils nous ont suggéré pour notre prochaine visite le mois de septembre en raison du climat et de la paix, ainsi que de l’eau de mer qui est très chaude à cette période de l’année.

Comment trouver un logement adapté ?

La Sardaigne est de plus en plus populaire et les hébergements ne manquent pas. Nous avons choisi 2 hôtels et un petit-déjeuner via Booking.com.

Les avis reflètent généralement la qualité de l’endroit et pour l’instant, nous n’avons pas eu une seule expérience négative.

De plus, lorsque vous réservez, vous avez la possibilité d’annuler votre réservation même à la dernière minute, ce qui est très utile en cas d’angoisse de dernière minute.

Les détails

Lorsque je visite un pays étranger, j’ai toujours envie de partir à l’aventure ! Mais il faut qu’elle soit raisonnée, ce n’est pas mon genre de m’allonger dans la voiture dans un reflux.

Je n’aime pas les voyages programmés où, comme dans l’armée, il faut se lever à une certaine heure, monter dans une auto et composer avec une foule de touristes plus ou moins bien élevés !

Cependant, mon désir d’aventure est impossible à concevoir sans un plan de la nation et un livre de référence.

En général, je me fie au Guide du Routard et je n’ai pas été déçu, surtout en ce qui concerne les aliments qu’il suggère. Ils sont généralement éloignés des routes principales et loin des pièges à touristes.

Il en a été de même lors de notre récent voyage à Rome où nous avons trouvé un excellent restaurant, impossible à trouver sans guide.

Que pouvons-nous rapporter en Sardaigne ?

Si vous aimez les paniers, vous serez ravis car vous en trouverez dans tous les villages, des paniers et autres objets.

Vous pouvez également trouver de nombreuses bijouteries proposant différentes variétés de bijoux en corail. Le travail du corail est une spécialité de la ville d’Alghero. On l’appelle aussi “l’or rouge de la Sardaigne”.

Et bien sûr, il ne faut pas oublier la liqueur de myrte à déguster modérément après le dîner.

L’article suivant sera entièrement consacré à mon premier coup de foudre : les îles de la Maddalena.

Cette photo est une de celles que je ne pouvais pas laisser de côté !

Je prévois de retourner en Sardaigne car je suis encore loin de découvrir les merveilles de cette île.

Cet article vous a plu ? Vous pouvez le faire suivre à vos amis !

Crédit photo La Provinciale et Tentations gourmandes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *