Névrite optique, SEP : quel traitement naturel

La névrite optique est une inflammation du nerf optique, qui peut être causée par une infection virale ou bactérienne. Elle se manifeste par des troubles de la vision (vision double, floue, voile noir…), des maux de tête et des douleurs dans les yeux.

La sclérose en plaques est une maladie auto-immune qui touche le système nerveux central. Elle provoque des troubles neurologiques et entraîne des lésions dans le cerveau et la moelle épinière. Dans les deux cas, il existe des traitements naturels efficaces pour soulager les symptômes et retrouver une bonne vue.

Névrite optique, SEP : quel traitement naturel

SEP : les 1ers symptômes et le diagnostic

Névrite optique : qu’est-ce que c’est ?

La névrite optique est une maladie qui touche le nerf optique et qui peut se déclarer chez les personnes de tout âge. Cette maladie est souvent considérée comme un effet secondaire de certaines pathologies, mais elle peut aussi apparaître chez des patients n’ayant jamais subi de traumatisme oculaire ni d’autres pathologies. Dans tous les cas, la névrite optique entraîne des troubles de la vision.

Il faut savoir que cette dernière ne peut pas être soignée par une intervention chirurgicale.

Les symptômes sont généralement difficiles à distinguer des troubles visuels classiques provoqués par l’âge ou par d’autres facteurs.

La névrite optique se manifeste notamment par une douleur au niveau du globe oculaire, accompagnée d’une sensation de corps étranger et d’une baisse progressive de la vision. Elle peut aussi se traduire par une vision floue, des maux de tête ainsi que par des difficultés à suivre un objet en mouvement rapide.

La perte progressive de l’acuité visuelle constitue un signe majeur qui doit vous alerter sur le fait qu’il vous faudra consulter rapidement votre ophtalmologue pour réaliser un examen complet afin qu’il puisse déterminer si vous souffrez effectivement d’une névrite optique.

Les causes de la nevrite optique

La névrite optique est une inflammation des nerfs qui transmet les images du cerveau à la rétine. Elle peut affecter un œil ou les deux yeux. Cette affection peut survenir après un traumatisme, une infection ou un cancer. Dans la majorité des cas, elle est causée par le virus herpès simplex (HSV). Cependant, l’infection peut aussi être provoquée par d’autres pathogènes tels que l’herpès zoster, le cytomégalovirus ou le virus varicelle-zona et d’autres encore.

Les symptômes de la nevrite optique

La névrite optique est une maladie inflammatoire qui affecte les nerfs optiques.

LIRE  Arrêter la transpiration des pieds

La névrite optique se manifeste par des troubles de la vision, comme la perte de la vision centrale ou périphérique, ou encore par une double vision (vision double). Une personne peut être atteinte d’une névrite optique sans pour autant avoir de problèmes visuels.

Les principaux symptômes ? La névrite optique se manifeste généralement par des troubles visuels tels que :
La vision double : il s’agit d’une sensation étrange, comme si l’on voyait deux choses distinctes à l’œil nu.
La perte partielle ou totale du champ visuel : cela se traduit par une altération du champ de vision et la perception d’un voile noir devant les yeux.
Le phénomène des mouches volantes : ce phénomène consiste en le fait que le patient aperçoit des mouches voler au milieu du champ visuel. Ce trouble est particulièrement fréquent chez les personnes âgées et touche plus souvent les hommes que les femmes.

Le diagnostic ? Le diagnostic repose sur un examen complet du champ visuel et un test au scotome automatisée (test à la lampe à fente), qui permettent de mettre en évidence la présence d’anomalies du champ visuel. Pour confirmer le diagnostic, on effectue un examen oculaire minutieux afin de vérifier si certaines anomalies sont présentes telles que l’atrophie papillaire (diminution progressive des cellules nerveuses responsables de l’acuité visuelle) ou encore une rétine déchirée (lésion cutanée entourant le nerf optique). Dans certains cas, on peut effectuer un scanner cérébral afin d’exclure t

Le diagnostic de la nevrite optique

La névrite optique est une maladie qui touche les nerfs optiques et qui peut avoir plusieurs causes.

Il existe différents types de névrite optique, selon la cause sous-jacente.

La névrite optique peut être aiguë ou chronique, ce qui peut causer des dommages aux nerfs oculaires et rendre la vue floue.

Les symptômes les plus courants de la névrite optique sont l’altération de la vision, le brouillement et les lignes ondulantes devant les yeux (vision en miroir), une douleur au visage accompagnée d’une sensation de brûlure, un engourdissement des paupières et/ou des problèmes pour fermer les yeux.

La névrite optique peut également affecter les muscles du cou parce que ces muscles se contractent involontairement causant ainsi une perte partielle ou totale de la vision (paralysie). Si la cause est inconnue, il y a un risque que cela réapparaisse à tout moment.

LIRE  CBD : Les conseils de notre grand-mère

Il faut donc rester vigilant face à toute altération visuelle. Cependant, si votre vue ne change pas mais que vous ressentez une gêne quelconque, consultez immédiatement un médecin afin d’obtenir un diagnostic précis.

  • Diagnostic
  • Examens complémentaires

Le traitement médical de la nevrite optique

La nevrite optique est une maladie qui atteint les nerfs de l’œil. Elle conduit à une diminution progressive de la vision, voire à la cécité totale.

La nevrite optique touche souvent les personnes âgées et se manifeste par des douleurs, un éblouissement ou une baisse nette de la vision.

Il n’existe pas encore de traitement efficace contre cette maladie, mais il est possible d’agir sur ses symptômes et d’en limiter les dégâts avec un traitement adapté.

Les traitements médicaux contre la nevrite optique ? Les traitements médicaux sont généralement inefficaces pour soigner les causes profondes du problème ; ils visent plutôt à soulager les symptômes. Cependant, certains médicaments peuvent atténuer temporairement la perte de vision liée à la névrite optique :- Les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) : ce type de médicament vise à réduire l’inflammation et calme les douleurs causés par certaines névrites optiques.- Les corticoïdes : ils permettent d’atténuer l’inflammation et agissent donc comme adjuvants aux AINS.- Le tacrolimus (Orap) : ce produit semble présenter un effet protecteur sur le nerf optique en inhibant l’activité du facteur NF-kB, responsable des inflammations.- Les interférons alpha : ils entraînent une réduction des inflammations dues aux infections virales.- L’interféron bêta 1a : il s’agit d’un interféron utilisés pour traiter certaines formes de leucodystrophies chez l’enfant.

Le traitement naturel de la nevrite optique

Pour traiter naturellement la névrite optique, il faut savoir que cette maladie est due à une inflammation du nerf optique. Si vous souffrez de cette pathologie, sachez qu’il existe différentes solutions naturelles qui peuvent vous aider à guérir. Ces solutions naturelles sont efficaces et sans danger pour votre santé.

Vous pouvez les consommer au quotidien, mais il faut toutefois faire très attention, car certaines d’entre elles peuvent être toxiques pour l’organisme.

Il faut donc privilégier les produits qui ont été réalisés par des laboratoires de recherche ou qui ont bénéficié d’une autorisation de mise sur le marché (AMM). Pour choisir un traitement naturel contre la névrite optique, consultez un médecin spécialiste en phytothérapie afin qu’il puisse vous conseiller correctement et établir un diagnostic précis de votre pathologie.

LIRE  Dermatite séborrhéique : Traitements naturels pour les infections urinaires

Les aliments à éviter si vous avez une nevrite optique

Les aliments à éviter si vous avez une nevrite optique? La nevrite optique est un trouble qui affecte les nerfs. Elle peut être causée par un manque de vitamines, des carences en minéraux ou par la prise de certains médicaments. Cette maladie peut être déclenchée par l’alcool, la caféine, le tabac et d’autres substances toxiques.

Il est important de prendre soin de son corps afin de limiter les risques d’avoir une nevrite optique.

Lorsque vous mangez, assurez-vous que votre alimentation contient tous les nutriments dont votre corps a besoin pour rester en bonne santé et fort.

Les aliments à éviter comprennent les produits suivants :

  • Lait entier
  • Viande rouge
  • Fromage gras (fromage crayeux)
  • Saumon fumé

Les aliments à privilégier si vous avez une nevrite optique

En cas de nevrite optique, il est important d’éviter les aliments qui peuvent être la cause de troubles digestifs. Si vous avez une nevrite optique, il est recommandé de consommer des aliments riches en vitamines B et C.

Les carences en vitamines B sont fréquentes chez les personnes atteintes de cette maladie et peuvent entraîner des symptômes tels que maux de tête, fatigue oculaire et douleurs au niveau du visage.

La vitamine C quant à elle est très bénéfique pour les yeux. Elle aide à protéger la rétine contre les effets nocifs du stress oxydatif.

Il existe également un certain nombre d’aliments qui permettent d’améliorer le tonus musculaire et donc par extension l’acuité visuelle. Ceux-ci comprennent notamment le poisson gras (saumon, thon), la viande rouge (bœuf) et le jaune d’œuf. Enfin, il faut savoir qu’il existe un type de fruits particulièrement intéressant : ce sont ceux qui contiennent beaucoup d’anthocyanines, dont l’action bénéfique sur la vision a été démontrée par plusieurs études scientifiques récentes 1. Parmi eux figurent notamment les raisins rouges frais ou secs, les myrtilles sauvages, certains types de choux comme le chou blanc ou encore la tomate.

Pour conclure, la névrite optique est une maladie qui peut être soignée naturellement. Les traitements naturels sont efficaces pour soigner les névrites optiques, mais il faut tout de même rester prudent et ne pas se jeter sur des remèdes miracles sans demander l’avis d’un professionnel.

SCLÉROSE EN PLAQUES : QUELS PROGRÈS ? – Allo Docteurs

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *