Liasse fiscale : quelle importance et comment la déclarer ?

Rate this post

Une liasse fiscale est un recueil de pièces comptables et fiscales que doit déposer, chaque année, toute entreprise implantée en France à la clôture de son exercice comptable. Obligatoire, elle permet à l’administration fiscale de déterminer le montant des impôts à payer par la société. Vous gérez vous-même la comptabilité de votre structure et vous désirez avoir de plus amples informations pour faire une liasse fiscale en bonne et due forme ? Obtenez alors ici les informations utiles.

La liasse fiscale : que contient-elle ?

bn
Connue également sous l’appellation « déclaration fiscale des entreprises », la liasse fiscale comprend de manière générale les éléments suivants :

  • le bilan et le compte de résultat ;
  • la déclaration et l’affectation du résultat ;
  • le tableau des immobilisations ;
  • le tableau des amortissements ;
  • le tableau des provisions du bilan ;
  • le tableau des créances et des dettes ;
  • le calcul du résultat fiscal ;
  • la valeur ajoutée produite pendant l’exercice ;
  • les plus ou moins-values réalisées ;
  • la composition du capital social ;
  • le détail des éventuelles participations dans des filiales de l’entreprise (dans le cadre d’une société).

Tous ces composants varient en fonction de la nature de la société. Par exemple, les entreprises relevant du régime normal n’auront pas à fournir les mêmes documents que les entreprises relevant du régime simplifié.

Comment établir la liasse fiscale de son entreprise ?

Étant donné que vous n’êtes ni un expert-comptable ni une agence de gestion agréée (AGA), remplir la liasse fiscale ne vous sera guère facile. Cependant, ne vous inquiétez pas ! Il existe aujourd’hui des logiciels de fiscalité que vous pouvez utiliser pour faire la déclaration de votre liasse fiscale sans problème.

LIRE  Comment être remboursé pour vos lunettes avec votre mutuelle optique ?

Les bénéfices d’une solution digitale dédiée à l’élaboration de liasses fiscales

Le recours à un logiciel de génération de liasse fiscale offre de nombreux avantages. D’abord, il permet une gestion optimisée de vos liasses fiscales. Ces dernières sont traitées rapidement et efficacement grâce aux fonctionnalités spécialement conçues pour le contrôle de l’état de vos données, le calcul des liasses fiscales en temps réel… Quelques clics suffisent pour effectuer vos plaquettes comptables et annexes.

De plus, les mises à jour s’effectuent automatiquement, grâce à l’outil. Vous pourrez ainsi jouir de déclarations fiscales conformes aux dernières réglementations. En outre, l’utilisation d’un logiciel de liasse fiscale met fin à la saisie manuelle. Les calculs étant automatisés, cela apporte plus de précision et évite des corrections ultérieures et des amendes. Pour finir, cette dématérialisation de votre gestion fiscale confère un gain de temps précieux que vous pourrez utiliser pour d’autres tâches à valeur ajoutée.

Quel est l’intérêt de la liasse fiscale ?

bn
Comme on le disait au début, la liasse fiscale est utilisée comme base de calcul par le service des impôts pour définir le montant exact de l’imposition d’une entreprise. Elle sert aussi à l’administration fiscale pour vérifier si la société respecte bien la réglementation fiscale en vigueur. Mais les utilisations de la liasse fiscale ne s’arrêtent pas là. En effet, les documents comptables qui constituent ce dossier permettent à des tiers d’avoir une idée sur l’état financier d’une entreprise.

La liasse fiscale peut donc être un allié de taille pour convaincre et rassurer de futurs partenaires ou investisseurs. Dans le cadre d’une demande de prêt par exemple, vous pouvez la joindre pour optimiser vos chances. Vous aurez également besoin de ce document pour présenter la santé financière de votre société à vos actionnaires ou à vos associés. La liasse fiscale représente une référence pour analyser la rentabilité d’une société et améliorer sa stratégie de développement.

LIRE  Le remboursement est-il garanti avec Perfect Stay ?

La liasse fiscale : pour qui ?

La transmission de la liasse fiscale au service des impôts constitue une obligation pour toutes les entreprises soumises à un régime du réel (simplifié ou normal), et cela, peu importe :

  • leur statut juridique ;
  • leur catégorie d’imposition ;
  • et leur régime d’imposition.

En revanche, les auto-entrepreneurs et micro-entrepreneurs ne sont pas tenus de remplir la liasse fiscale, parce qu’ils sont soumis au régime micro-fiscal.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *