Venise en hiver.

Rate this post

J’y pensais depuis longtemps, Venise était une destination qui me captivait.

Mais je ne voulais pas la découvrir au milieu d’une mer de touristes. J’ai donc décidé d’y aller en hiver.

La ville oscillait entre soleil et brouillard, c’était une fable.

Venise est une ville tellement étonnante et riche qu’un seul paragraphe ne suffirait pas à vous la décrire de manière adéquate. C’est pourquoi je vais la décrire en deux articles.

  • Le premier pour parler de la découverte de la ville et de ses merveilles.
  • Le second se concentrera exclusivement sur un lieu essentiel et emblématique de la ville pour moi : l’opéra La Feniche .

Après avoir longtemps rêvé de ce voyage et avoir lu de nombreux catalogues et sites internet, j’avais peur d’être déçu. Ce que vous allez lire dans les articles suivants n’a pas été le cas !

Pourquoi visiter Venise en hiver ?

Beaucoup de gens dénoncent Venise et ses aspects mercantiles et commerciaux. Cependant, je crois qu’il faut être capable de voir au-delà des touristes et des acheteurs et ne pas se laisser prendre au plaisir de la découverte.

J’ai décidé d’y aller en hiver car je ne suis pas fan des foules. Après avoir vu l’excitation des touristes qui visitent la Sérénissime, j’avais peur des files d’attente interminables pour les visites ou de la foule sur la place Saint-Marc.

Je crois que j’ai pris la bonne décision et, même si Venise n’a jamais été vide, nous n’avons pas subi les désagréments des touristes qui pullulent.

Quelle est la meilleure façon d’aller à Venise en hiver ?

Si je devais vous donner une suggestion à suivre, c’est de vous lever tôt ! Vous pourrez voir le coucher de soleil sur la lagune en sirotant un cappuccino, et vous pourrez flâner dans les rues vides.

Les sites historiques commencent à être bondés à partir de 11 heures. Mais, nous n’avons pas eu l’impression d’une foule surpeuplée et importune.

Arrivée à Venise

Nous sommes arrivés à 19h15, ce qui n’était pas prévu car je voulais découvrir Venise dans la journée, mais l’avion avait été retardé et notre première rencontre avec Venise s’est faite tard dans la nuit.

LIRE  Cheminées au bioéthanol : à choisir ou à éviter

La découverte de la place San Marco à 20 heures, dans le noir et sans personne autour, a été une véritable révélation.

Découvrir une ville aussi riche que Venise en seulement trois jours relève de l’exploit et nous n’avons pas pu tout explorer. Cependant, à Venise, même si vous ne visitez pas toutes les attractions touristiques, se perdre dans la ville et ensuite ouvrir les yeux sur la beauté de la ville est un plaisir, car c’est un musée à ciel ouvert.

Tout est magnifique : les rues de la lagune, la lagune, les bâtiments. Ce que j’ai le plus aimé, ce sont les ponts qui sont minuscules ! Il y a 435 ponts à Venise. Le plus connu est le pont du Rialto, également connu sous le nom de pont des soupirs, le pont qui relie la ville et l’académie. Cependant, ce sont les petits ponts qui relient les rues qui m’ont vraiment impressionné.

Le seul problème de cette visite était que le Palais GRAZZI, un musée d’art contemporain, était fermé !

Que faut-il faire à Venise en seulement 3 jours ?

Les trois incontournables sont le Palais des Doges, la Basilique Saint-Marc ainsi que le Pont des Soupirs.

Trois merveilles architecturales et historiques. Outre les salles du palais, nous avons également visité les prisons sous le pont des murmures.

Le pont des murmures

Le pont des Soupirs, un endroit idéal pour les amoureux en gondoles qui utilisent le passage du pont pour se marier ! Contrairement à ce que l’on croit généralement, le pont des Soupirs n’a pas de cause romantique ou romanesque.

Construit au début du XVIIe siècle, pour relier le palais des Doges à la prison, la structure était utilisée par les prisonniers pour rejoindre leur cellule ou la salle de torture après être passés devant le tribunal.

LIRE  Comment aménager une buanderie ?

Les Vénitiens pensaient que les prisonniers poussaient des soupirs de tristesse lorsqu’ils la traversaient, car elle est complètement fermée pour empêcher toute évasion. Elle possède également de minuscules fenêtres qui donnent sur la lagune. On pense qu’il s’agit de la dernière chance de liberté avant l’emprisonnement.

L’intérieur du pont des Soupirs est impressionnant ; il a été conçu par l’architecte Antonio Da Ponte : c’est un immense couloir sombre et glacé qui abrite des cellules séparées du palais des Doges par une simple cloison. Le contraste est saisissant, car on passe des salles somptueuses et élégantes aux cellules ternes et sinistres. C’est une surprise.

Pas de balade en gondole, en raison du prix prohibitif de 80 EUR pour 20 minutes ! Nous avons pris un vaporetto pour faire le tour de la lagune.

La basilique de Saint-Marc

La basilique Saint-Marc, avec son or reflétant la lumière des vitraux ainsi que des mosaïques, nous a laissé pantois ! Mais nous avons respecté les consignes et n’avons pas pris de photos à l’intérieur des églises.

Le palais des Doges

Avec son élégante façade rose, et sa couleur rose élégante, le Palais des Doges est à ne pas manquer.

Des statues délicates, des pièces vives et vibrantes, des dorures, ainsi que des fresques réalisées par les artistes italiens les plus connus Tout est un régal pour les sens.

La partie intérieure de la cour abrite l'”Escalier des Géants”, un escalier massif construit en marbre blanc. La splendeur de l’endroit témoigne de l’importance et de la signification des Doges à l’époque des Doges.

Le contraste est saisissant lorsque la visite nous mène aux prisons en suivant le parcours des condamnés, puis à travers les ponts des murmures.

Le quartier de Venise

Venise est divisée en plusieurs quartiers qui sont reliés par des ponts. Le plus connu et le plus visité est le quartier de San Marco. N’ayez pas peur d’explorer les quartiers CANNAREGIO, CASTELLO ou SANTA CROCE qui sont remplis de petites rues, d’églises et de musées.

LIRE  Déménager à Paris pas cher : Trucs et astuces

Et là, personne n’était un touriste avec des perches ou des smartphones. Nous avons découvert des petites places et des églises qui étaient pleines de photos de chefs-d’œuvre. Si vous visitez Venise, n’ayez pas peur d’entrer dans les églises ! Vous serez émerveillés gratuitement !

Et, bien sûr, suivant la recommandation d’Olivia, nous avons siroté de délicieuses boissons sur les terrasses des cafés ! Il n’y a pas eu de “gelatis” à cause du froid !

Hôtel Danieli Hôtel Danieli

Non, je ne suis pas restée au Danieli ! Après une très longue marche pour regarder Venise, j’ai décidé de faire une pause, essentielle !

Comme j’avais envisagé d’être à l’hôtel Danieli mais que mon budget ne le permettait pas Nous nous sommes arrangés pour prendre un cappuccino dans le salon ! Encore une fois, tout est incroyable !

Je ne savais pas trop où porter mon attention. Le salon de l’hôtel est rempli d’œuvres d’art de la Renaissance italienne, de sculptures et de peintures et présente la grandeur des palais vénitiens.

Pourquoi devriez-vous aller à Venise en hiver ?

Si je devais résumer mon voyage, j’ai aimé Venise : ses monuments et son atmosphère feutrée pendant le brouillard du petit matin, et le soleil de l’après-midi : les gondoles, ses musées.

J’ai été un peu snob à propos des magasins de luxe qui encombrent la ville en lui ôtant sa majesté.

Le sentiment le plus profond que j’ai eu après ce voyage : Venise est une ville merveilleuse qui n’est souvent pas digne de ses touristes avec leurs smartphones et leurs perches !

Venise est un lieu étonnant et magnifique et aucun cliché ne pourra jamais capturer l’ambiance de ses rues tortueuses ainsi que ses places, ses canaux et ses églises.

Retrouvez l’article complet ici : Venise en hiver : la Fenice et le café Florian

Si vous êtes à la recherche d’une aventure en Europe, Venise devrait, à mon avis, être la meilleure option.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *