Questions à poser lors de l’achat d’un véhicule utilitaire

Lors de l’achat d’un véhicule utilitaire, il est important de poser les bonnes questions pour éviter des mauvaises surprises. Dans cet article, nous allons voir comment faire pour ne pas se tromper et acheter le bon véhicule.

Questions à poser lors de l'achat d'un véhicule utilitaire

Avant d’acheter un VU, demandez combien de temps il a été utilisé

Si vous envisagez l’achat d’un véhicule utilitaire, il est important de savoir combien de temps il a été utilisé. C’est en effet un point à prendre en compte avant même de regarder la fiche technique du modèle qui vous intéresse. En effet, si le VU que vous souhaitez acquérir n’a pas été entretenu régulièrement, les problèmes risquent d’apparaître rapidement et votre budget sera plus difficile à maîtriser. Avant même d’acheter un VU, demandez combien de temps il a été utilisé ! Si cette donnée n’est pas mentionnée sur le bon de commande ou la facture, cherchez sur internet ce genre d’information.

Il est également possible que l’acquisition du VU soit conditionnée par une durée minimale d’utilisation. Dans ce cas-là, renseignez-vous auprès du vendeur pour connaître la durée minimum qui doit être respectée avant toute revente du véhicule.

Ensuite, demandez quels sont les kilométrages prévus pour l’entretien et les réparations

Pour ce faire, le kilométrage prévu doit être indiqué. Ce dernier est souvent mentionné dans les petites annonces et sur la carte grise du véhicule. Cependant, il ne faut pas oublier que cette donnée peut varier en fonction de l’utilisation réelle du véhicule. Par exemple, si vous achetez un utilitaire pour circuler à titre professionnel et que finalement vous ne l’utilisez qu’à titre personnel, le kilométrage prévu n’est pas toujours celui qui sera affiché sur la carte grise.

Vous devez donc toujours demander au vendeur quel est le kilométrage pratique pour son utilisation.

Demandez également le coût estimé des réparations et de l’entretien

Acheter un véhicule utilitaire d’occasion peut être une bonne solution pour bénéficier d’un coût d’acquisition plus bas que celui du neuf. Cependant, il faut savoir qu’il est important de s’intéresser à plusieurs points avant de se lancer dans l’achat d’un véhicule utilitaire. Dans un premier temps, il faut considérer le type de véhicule : fourgon, camionnette ou camion plateau. Ce choix aura une influence sur les options et équipements qui seront intégrés au véhicule (porte latérale coulissante, hayon…). Pour pouvoir en tirer pleinement parti, il est conseillé de tenir compte des besoins réels du professionnel.

LIRE  ALEXANDRE JOLIVET, PARCOURS ET PORTRAIT DU CHAMPION FRANÇAIS DE CROSSFIT

La première question à se poser concerne le poids total autorisé en charge (PTAC) qui détermine la capacité du véhicule.

Il faudra également penser aux dimensions des roues et au nombre de sièges qui auront une incidence sur le volume utile disponible et donc sur la possibilité de transporter certains types de chargements.

Il existe aussi des versions spéciales (transport frigorifique par exemple), dont les caractères techniques doivent être connus afin d’assurer une parfaite étanchité du compartimentage intérieur. Enfin, il convient aussi d’analyser les conditions climatiques auxquelles sera exposée le véhicule utilitaire (pluie ou grêle par exemple).

Le PTAC doit être adaptable à ces conditions métrologiques particulières ; cela permet ainsi au conducteur et aux passagers de pouvoir continuer à travailler en toute sûreté.

Les options sont également très importantes : vitrage renforcé pour protè

Une autre question à poser est de savoir si le véhicule a déjà eu des accidents et, le cas échéant, combien de temps il a fallu pour le réparer

Avant de décider d’acheter un véhicule utilitaire, il est important de se poser quelques questions.

Il faut notamment savoir si le véhicule a déjà eu des accidents et, le cas échéant, combien de temps il a fallu pour le réparer? Si votre budget ne vous permet pas d’acheter un nouveau véhicule utilitaire à cause des réparations qui ont été effectuées sur l’ancien modèle, mieux vaut peut-être commencer par acheter une voiture plus petite et moins chère.

Vous pouvez également demander au vendeur combien coûte la réparation du nouveau modèle. Faites preuve d’honnêteté lorsque vous prenez en compte les frais qui seront engagés pour remettre en état votre future voiture utilitaire. Par exemple, si la voiture que vous envisagez d’acheter affiche un kilométrage élevé et qu’elle est très usée, cela peut signifier que de nombreuses pièces sont endommagées ou défectueuses.

LIRE  Comment augmenter l'autonomie de votre voiture hybride

Il faut donc faire attention aux prix trop bas pratiqués par certains vendeurs qui essaient probablement de cacher les problèmes mineurs dont souffrent leurs voitures afin de les vendre plus rapidement.

Il est également important de savoir combien de temps il reste avant que le véhicule ne doive être inspecté

Si vous souhaitez vendre votre véhicule utilitaire et que vous devez le faire avant l’été, il est important de savoir combien de temps il reste avant que le véhicule ne doive être inspecté. Pour cela, il faut se rendre dans un garage et demander à passer une inspection. Cette opération doit être faite tous les 2 ans pour les camionnettes et tous les 5 ans pour les camping-cars. Si le contrôle technique est réalisé par un centre agréé, alors la validité du document sera de 6 mois au lieu des 12 mois habituels.

Il faut également savoir qu’il n’est pas toujours possible d’obtenir un certificat qui atteste que votre véhicule a bien subi un contrôle technique.

Il arrive parfois qu’un centre agréé refuse de signer ce document ou qu’il envoie le document plus tard que prévu. Dans ce cas, la date du contrôle technique ne sera pas valable et votre carte grise risque d’être bloquée si elle a été délivrée récemment.

Savoir combien de temps il reste avant que le véhicule ne doive passer une inspection est une autre question importante

La durée de vie d’un véhicule est souvent estimée à partir de la date inscrite sur le certificat d’immatriculation (carte grise). Cette date correspond au jour où elle a été mise en circulation pour la première fois.

LIRE  JETX : Présentation, fonctionnement et astuces pour gagner

Le kilométrage indiqué sur le compteur n’est pas une information fiable, car il est basé sur des kilomètres parcourus lors de trajets réguliers et non sur les kilomètres effectués lors des déplacements professionnels.

Il existe cependant un autre système qui permet d’estimer la durée de vie restante du véhicule : le calculateur de durée de vie. Ce système se base sur les données techniques du modèle : type d’essence, année, kilométrage… Lorsque ces données sont connues, un tableau indique la pénétration des différents organes du moteur et peut estimer quand ceux-ci seront hors service. Certains éléments comme le style de conduite peuvent aussi être pris en compte.

Vous voudrez peut-être également savoir combien de temps il reste avant que le véhicule ne doive être révisé

Pour savoir combien de temps il reste avant que le véhicule n’ait besoin d’être révisé, il est important de considérer son kilométrage. En effet, plus un véhicule roule, plus il est susceptible d’avoir une panne ou un dysfonctionnement.

Il est donc essentiel de connaître la durée pendant laquelle le véhicule peut encore être utilisé.

Les experts en automobile sont capables de fournir cette information.

Ils ont accès à des informations sur la durée de vie du moteur, ainsi qu’à des données techniques sur les différents composants et pièces du véhicule.

Les experts en automobile peuvent également déterminer si des réparations majeures doivent être effectuées sur le véhicule. Ces renseignements peuvent être très utiles pour votre entretien pratique au quotidien.

Que signifient les témoins sur tableau de bord des véhicules (part 1).

En conclusion, il faut faire attention à l’état général de la carrosserie, vérifier les équipements et contrôler le bon fonctionnement des freins. Il est aussi important de s’assurer que toutes les pièces sont bien adaptées au véhicule et qu’il n’y a pas de fuites d’huile ou d’eau dans le compartiment moteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.