Pourquoi se former au métier de chauffeur routier

Le métier de chauffeur routier est un métier qui fait rêver beaucoup de personnes.

Il s’agit d’un métier qui permet de conduire des camions sur les routes et de transporter des marchandises.

Le chauffeur routier est un professionnel du transport, il doit être capable de conduire son véhicule en toute sécurité et en respectant le code de la route.

Il doit également savoir gérer les différentes situations qu’il peut rencontrer lors d’un trajet.

Pourquoi se former au métier de chauffeur routier

Bilan de compétences : bonne ou mauvaise idée ?

Pourquoi choisir le métier de chauffeur routier ?

Le métier de chauffeur routier est un métier qui permet de travailler à son compte, de gérer ses horaires et d’exercer une activité professionnelle tout en se laissant la possibilité d’avoir des loisirs.

Il faut savoir que le métier de chauffeur routier est un métier qui peut vous permettre d’entreprendre.

Le fait d’être à votre compte vous donne la possibilité d’organiser votre journée comme bon vous semble, sans avoir besoin de demander l’autorisation ou l’approbation de personne. Cela est particulièrement appréciable pour les personnes qui ne souhaitent pas être constamment sur leur lieu de travail. En tant que professionnel indépendant, vous pouvez envisager différents types d’emplacements :

  • Un emplacement fixe
  • Un emplacement saisonnier
  • Une activité complètement saisonnière

Les avantages du métier de chauffeur routier

Le métier de chauffeur routier est un métier très répandu dans notre pays.

Il s’agit d’un travail qui consiste à transporter des marchandises ou des produits, pour le compte de professionnels comme de particuliers. Ce type de travail peut être exercé en tant que salarié ou en indépendant.

Le chauffeur routier peut être amené à effectuer différentes missions :

  • Transport local
  • Transport régional
  • Transport national
LIRE  Entreprise : Il y a de bonnes raisons de faire appel à une agence de recrutement

Les qualités nécessaires pour devenir chauffeur routier

Pour devenir chauffeur routier, il faut être un bon conducteur.

Il ne suffit pas d’avoir le permis pour pouvoir travailler comme chauffeur. Un bon conducteur doit être capable de prendre des décisions rapidement et de s’adapter aux différentes situations qui peuvent se présenter sur la route.

Il doit également avoir une excellente vision afin de conduire prudemment et en toute sécurité. Pour être accepté par les entreprises, il est important que vous ayez un casier judiciaire vierge. En effet, certaines entreprises exigent que leurs employés possèdent un casier judiciaire vierge à l’intérieur du pays où elles opèrent et également à l’extérieur du pays où elles opèrent. Une visite médicale est également nécessaire pour travailler comme chauffeur routier.

Vous devrez avoir une bonne condition physique, car vous serez appelé à transporter des charges lourdes sur votre camion et à effectuer des manœuvres difficiles. Par ailleurs, si vous souhaitez faire de la messagerie express, il faut que vous soyez capable d’effectuer des livraisons rapides grâce à votre capacité d’adaptation aux itinéraires indiqués par le client.

La formation au métier de chauffeur routier

La formation au métier de chauffeur routier est une étape importante pour tout candidat souhaitant intégrer le milieu professionnel du transport routier. Cette première phase permet au futur chauffeur routier d’apprendre les fonctions et responsabilités de son métier, ainsi que la sécurité sur les routes.

Les cours sont composés d’une partie théorique et d’une partie pratique.

La partie théorique regroupe des cours de français, mathématiques, droit social, droit du travail, gestion commerciale ou encore communication interpersonnelle. Elle se déroule durant la période de formation initiale obligatoire avant l’obtention du permis poids lourds. Dans cette phase théorique, le chauffeur routier apprend à connaître son matériel (machines) et sa mission (livraison).

LIRE  Quelles sont les règles pour les locations légales d'airbnb

Il acquiert également les comportements à adopter en cas d’accident ou autres imprévus sur la route.

La partie pratique quant à elle se déroule durant la période probatoire (3 ans) qui suit l’obtention du permis C1E (camion). Durant cette étape il doit effectuer un certain nombre de kilomètres avec son véhicule afin de renforcer ses connaissances en matière de conduite et répondre aux exigences spécifiques liée au transport des marchandises par route.

  • Les cours pratiques
  • La conduite
  • Le manuel VASP

La réglementation du métier de chauffeur routier

Le transport routier est une activité qui, comme toute autre activité professionnelle, se doit d’être réglementée pour des raisons évidentes de sécurité.

Le Code du Travail et le Droit Social définissent les conditions d’exercice de la profession de conducteur routier. Cette réglementation a été mise en place afin d’assurer la sécurité des biens et des personnes sur les routes.

La sécurité et la ponctualité ont toujours été au cœur des préoccupations des chauffeurs routiers.

L’État veille à ce que chaque chauffeur soit en règle vis-à-vis de son employeur, mais aussi vis-à-vis de lui-même à travers un suivi rigoureux des différents contrôles effectués par les services compétents. Pour exercer ce métier, il faut être titulaire du permis C ou EC (permis poids lourds).

Il existe plusieurs types de permis :

  • Le permis C : il permet aux véhicules dont le PTAC (poids total autorisé en charge) est inférieur ou égal à 7,5 tonnes
  • Le permis EC : il concerne les véhicules dont le PTAC est supérieur à 3,5 tonnes et inférieur ou égal à 7,5 tonnes
LIRE  Comment devenir un professionnel de l'élevage d'escargots.

Les conditions de travail du chauffeur routier

Le chauffeur routier est un professionnel du transport de marchandises.

Il a pour mission, sous la responsabilité d’un chef d’entreprise ou directement de l’entreprise pour laquelle il travaille, de transporter des marchandises dans un camion. En tant que chauffeur routier, vous devrez disposer du permis C (permis poids lourd) et être en possession d’une carte chronotachygraphe.

Vous devrez également posséder une visite médicale à jour, le cas échéant.

La formation de conducteur routier débute par une formation initiale pratique et théorique.

La conduite est la partie essentielle des missions du conducteur routier :

  • Conduire sur route et autoroute
  • Respecter les règles du code de la route
  • Effectuer le chargement et déchargement des marchandises

Le salaire du chauffeur routier

Le salaire du chauffeur routier est de 2200 à 2500 euros par mois. Cependant, le salaire moyen d’un conducteur routier varie en fonction des différentes régions, de l’âge, du secteur d’activité et des conditions dans lesquelles il exerce son métier.

Le salaire brut moyen annuel d’un conducteur se situe entre 32 000 et 37 500 euros.

En conclusion, le métier de chauffeur routier est un métier passionnant. Il faut avoir l’envie de conduire des poids lourds et être motivé pour réussir sa carrière. Il y a beaucoup de débouchés dans ce secteur.

Mon histoire de formation | Stéphane, chauffeur poids lourd

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.