Monte-escalier : Comment faire la meilleure affaire Nos conseils !

Le monte-escalier est un équipement qui permet aux personnes âgées ou à mobilité réduite de monter et descendre les escaliers sans effort.

Il existe différents types de monte-escalier, mais ils sont tous conçus pour permettre aux personnes à mobilité réduite d’accéder à leur domicile en toute sécurité. Dans cet article, nous allons voir comment faire la meilleure affaire pour votre monte-escalier.

Quels sont les critères à prendre en compte pour choisir son monte-escalier ?

Pour choisir son monte-escalier, il y a différents critères à prendre en compte.

Il faut être conscient que cet appareil ne peut pas convenir à tout le monde.

Il convient donc de bien définir votre besoin avant de vous lancer dans l’achat d’un monte-escalier. Si vous avez un escalier étroit ou droit, il est préférable de choisir un monte-escalier électrique. De plus, il est plus facile d’installer ce type de matériel. Si vous disposez d’un escalier tournant, tournez-vous vers un fauteuil qui est doté d’une assise pivotante et qui peut être installée sur les marches du haut ou sur celles du bas.

Votre escalier peut également comporter des paliers intermédiaires ? Dans ce cas, tournez-vous vers une plateforme élévateur. Pour finir, si votre escalier présente des virages ? Privilégiez alors les modèles qui sont conçus pour une installation sur les marches extérieures et intérieures.

  • Si vous n’avez pas de contrainte particulière
  • Si vos escaliers sont plats
  • Si vous avez des difficultés à franchir certains obstacles (largeur limitée)

Les monte-escalier sont-ils tous adaptés à tous les types d’escaliers ?

Certains monte-escaliers sont conçus spécialement pour les escaliers droits, alors que d’autres conviennent à tous les types de marches. Pour choisir le monte-escalier qui répond le mieux à vos besoins, il est important d’envisager plusieurs éléments avant de prendre une décision. Si vous avez des escaliers courbes ou tournants, votre monte-escalier devra être doté de certaines caractéristiques particulières.

Les escaliers peuvent également être placés au niveau du palier ou au niveau du plancher : il faudra donc tenir compte de ces paramètres avant de faire votre choix. N’oubliez pas non plus qu’un monte-escalier ne doit pas obligatoirement être installé par un professionnel agréé.

LIRE  5 conseils pour rénover votre installation électrique

Il vous appartient donc d’en faire l’installation en utilisant les conseils et la notice technique fournis par le fabricant.

Combien faut-il budgétiser pour l’installation d’un monte-escalier ?

L’installation d’un monte-escalier nécessite un budget assez conséquent.

Il est essentiel de savoir quels sont les éléments qui vont influer sur le prix final et comment choisir votre prestataire.

Les différents éléments qui peuvent faire varier le prix d’un monte-escalier dépendent du type de matériel, des options et des travaux supplémentaires à réaliser. Si vous ne connaissez pas la configuration de votre escalier, il est important que vous preniez en compte plusieurs facteurs pour pouvoir calculer le coût exact de l’installation : L’espace disponible La forme de l’escalier : droit ou tournant Le nombre d’étages à franchir Les dimensions souhaitées La hauteur du siège (de 30 cm à 150 cm) Le système choisi : autoportant, fixé au mur ou intégrable (avec rail dissimulé) La distance entre les mains courantes et le mur La largeur du palier Dans certains cas, des travaux supplémentaires peuvent être nécessaires comme par exemple un escalier tournant avec une rampe intermédiaire.

Il sera alors essentiel d’ajouter la main courante et/ou la barre d’appui. Par ailleurs, il faut savoir que certains professionnels proposent des devis gratuits pour définir précisement quelle installation correspondra le mieux à vos besoins. Pour cela, il suffit simplement de remplir un formulaire en ligne sur les sites internet spécialisés afin d’obtenir plusieurs propositions personnalisables selon vos critères et votre budget. De ce fait, vous pourrez comparer les offres sans avoir à contacter chaque prestataire individuellement.

THEMATIQ

Quels sont les aides financières dont on peut bénéficier pour l’installation d’un monte-escalier ?

Il existe plusieurs aides financières qui peuvent vous aider à financer l’installation d’un monte-escalier. Elles sont destinées à un public bien précis, et leurs conditions d’attribution varient selon les organismes.

Vous pouvez profiter de la prime pour l’aménagement du domicile et de la prime pour le maintien à domicile des personnes âgées pour financer l’achat ou la pose d’un monte-escalier.

La première est attribuée aux personnes âgées, handicapés ou en situation de dépendance suite à une maladie invalidante. Elle est versée par les caisses de retraite, mais permet également aux personnes ayant eu recours à une aide humaine ou technique au cours des 3 années précédentes, ainsi qu’aux familles dont au moins un membre souffre d’une déficience physique.

LIRE  Comment peindre une fenêtre en aluminium

Le montant varie en fonction du nombre des ans et du type d’aides utilisé durant les trois années précédentes :

  • Pour 1 an : 20 000€ (pour les moins de 65 ans) ; 35 000€ (pour les plus de 65 ans)
  • Pour 2 ans : 25 000€ (pour les moins de 65 ans) ; 40 000€ (pour les plus de 65 ans)

La seconde aide financière est destinée aux personnes âgées ou handicapés ayant besoin d’une aide pour sortir temporairement chez elles. Elle permet notamment aux familles dont un parent est atteint par la maladie d’Alzheimer. Enfin, il existe des aides spécifiques qui permettent de réduire le prix si cela s’avère nécessaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.