L’impôt sur la fortune immobilière ainsi que les dons aux associations : A quoi ça sert

Rate this post

L’impôt sur la fortune immobilière (IFI) est un impôt qui s’applique aux personnes physiques possédant un patrimoine immobilier d’une valeur nette supérieure à 1,3 million d’euros.

Il remplace l’ISF (Impôt de Solidarité sur la Fortune), et a été mis en place le 1er janvier 2018.

L’IFI est une taxe annuelle qui concerne les biens immobiliers : maisons, appartements, terrains, immeubles de rapport, etc. Elle est calculée sur la valeur du patrimoine immobilier au 1er janvier de l’année d’imposition.

L'immobilier de luxe à Paris – Série – Episode 1/4

C’est quoi, l’impôt sur la fortune immobilière ?

L’impôt sur la fortune immobilière est un impôt qui s’applique aux personnes physiques et aux sociétés, dont le patrimoine immobilier net est supérieur à 1,3 million d’euros. Cet impôt a pour objectif de taxer les patrimoines immobiliers des ménages les plus riches.

L’IFI a été créée par la loi de finances 2017 et remplace l’ISF (Impôt Sur la Fortune).

Il est donc le nouvel impôt qui frappe les biens immobiliers. Son taux est fixé à 0,5%. En terme de calcul, il prend en considération le montant du bien immobilier auquel on soustrait le passif éventuel du propriétaire. Toutefois, si cette valeur dépasse 1 300 000 euros, elle sera multipliée par un coefficient dépendant de la situation familiale du contribuable :

  • 0 pour une personne seule
  • 1 pour un couple marié ou pacsé
  • 1,25 pour chaque demi-part additionnelle

L'impôt sur la fortune immobilière ainsi que les dons aux associations : A quoi ça sert

A quoi ça sert, cet impôt sur la fortune immobilière ?

L’IFI est un impôt qui a été créé par la loi de finances pour 2018.

Il remplace l’ISF (impôt de solidarité sur la fortune). Cet impôt frappe les personnes physiques dont le patrimoine net taxable est supérieur à 1,3 million d’euros.

L’IFI ne s’applique pas aux biens professionnels, aux biens ruraux et aux œuvres d’art. En revanche, il existe une exonération spécifique relative à la résidence principale. Cela signifie que les propriétaires français qui possèdent une maison en France peuvent être exonérés de cet impôt sur la fortune immobilière si ce logement constitue leur résidence principale. Pour bénéficier de cette exonération, il faut simplement respecter certaines conditions concernant sa situation personnelle et ses revenus.

La valeur du patrimoine immobilier déclarée doit être inférieure à 1 300 000 euros au 1er janvier 2018. Ce seuil est révisable chaque année en fonction de l’indice des prix à la consommation hors tabac publiés par l’Insee.

LIRE  Pourquoi investir via une SCPI ?

Les personnes qui souhaitent investir dans des biens destinés à la location doivent également respecter certains critères :

  • Ce bien immobilier doit avoir été acquis avant le 1er janvier 2018.
  • Il doit être loué nu pendant au moins 5 ans.
  • Le locataire ne doit pas être un membre du foyer fiscal.

Les dons aux associations, c’est quoi ?

Les dons aux associations, c’est quoi? Les dons aux associations sont des pratiques de plus en plus courantes. Que ce soit pour soutenir une cause ou pour aider les personnes en difficulté, les dons aux associations représentent une alternative intéressante à l’investissement immobilier ou au placement financier. Cependant, le don n’est pas toujours facile à mettre en place et il est important de bien connaître les différentes formules qui existent. Qu’est-ce qu’un don ? Un don correspond à une somme d’argent que vous octroyez à une association sans contrepartie directe.

Le montant du don ne peut être récupéré par l’association. De plus, si la somme versée ne dépasse pas un certain seuil (0€), il n’y a ni impôt sur le revenu ni impôts locaux à payer. Toutefois, il faut savoir que si vous faites un don à un organisme reconnu d’intérêt général (comme la Croix Rouge), vous pouvez déduire 66% de votre versement sur votre prochaine déclaration fiscale (dans la limite annuelle de 20% du revenu imposable). En revanche, si vous effectuez un don destiné à une association bénéficiant de financements publics (par exemple le Secours Populaire), alors les sommes versées doivent être mentionnées sur votre propre déclaration fiscale afin de pouvoir bénéficier des avantages fiscaux associés au mécénat (réduction d’impôts égale à 60 % du montant du don). Pourquoi faire des dons aux associations? Parce que cela permet :

  • D’aider des personnes en difficultés
  • De participer activement au changement social
  • De cho

    A quoi ça sert, les dons aux associations ?

    Les dons aux associations sont-ils un bon moyen de faire des économies ? C’est la question que se pose de nombreux français au vu du nombre croissant de ces organisations qui cherchent à récolter des fonds. En effet, il existe aujourd’hui en France des milliers d’associations et plusieurs dizaines de milliers de bénévoles. Pour les associations, le besoin en financement est important car elles doivent assurer la pérennité et l’augmentation de leur activité.

    Les donateurs peuvent donc être sollicités pour financer l’activité des associations.

    La loi permet aux particuliers et aux entreprises d’effectuer des dons en numéraire ou en nature à une association reconnue d’utilité publique, à but non lucratif ou encore à un organisme venant en aide aux personnes handicapées ou dépendantes.

    Il existe différents types de dons :

    • Le don manuel
    • Le don sur succession
    • Le don familial
    • Le don sur donation
LIRE  Comment fonctionne l’amortissement dans une SCI à l’IS ?

Pourquoi les gens font-ils des dons aux associations ?

Parce que les dons permettent de récolter des fonds pour financer des projets ou des actions en particulier.

Les associations peuvent utiliser ce type de dons pour financer l’achat de matériel, la création d’espaces verts ou encore le financement de projets ponctuels. Si vous êtes intéressés par le monde associatif, sachez qu’il existe différents types de dons :

  • Les dons manuels : il s’agit principalement du don en nature (matériel, vêtements, livres…). Ce type de don permet aux individus qui le souhaitent de faire un geste spontané et généreux
  • Les legs et donations : ils représentent une part importante du budget des associations car elles constituent la principale source financière.

    La loi prévoit que chaque personne puisse disposer librement du montant qu’elle souhaite lèguer à une association sans avoir à justifier sa décision

  • La subvention : elle représente un moyen simple et efficace pour les associations afin d’obtenir rapidement des fonds supplémentaires

Les dons aux associations, c’est utile ou pas ?

Les dons aux associations représentent un moyen très efficace de soutenir une cause qui nous tient à cœur.

Ils permettent notamment de financer des projets sociaux ou humanitaires, et peuvent aussi être utilisés pour venir en aide aux personnes dans le besoin. Toutefois, les donateurs ne savent pas toujours comment déterminer quel organisme caritatif est digne de confiance et efficace.

Voici donc quelques conseils pour vous aider à choisir l’association la plus adaptée à votre situation :

  • Lisez l’historique de l’organisme.
  • Renseignez-vous sur son fonctionnement.
  • Consultez les états financiers des dernières années.
  • Vérifiez que l’organisme est indépendant.

Vous faites des dons aux associations, pourquoi ?

Il est important de savoir que les dons aux associations permettent de faire baisser la fiscalité. Pour tous ceux qui sont imposables, les déductions fiscales sont un moyen efficace de réduire son imposition.

Les avantages des dons pour une association ? En pratique, le don permet de bénéficier d’une réduction d’impôt sur le revenu à hauteur de 66% du montant versé à l’association, dans la limite d’un plafond annuel de 20% du revenu imposable et 5 pour mille (0,5%) du chiffre d’affaires hors taxes.

LIRE  Qu'est-ce que l'énergie positive

Il est possible également pour les particuliers qui ont opté pour le prélèvement libératoire (PLF) ou qui sont soumis au barème progressif à opter pour cette solution pour alléger la charge fiscale. Par ailleurs, il est important de noter que toutes les causes ne peuvent pas être aidées par des donations et des legs :

  • Les organismes humanitaires
  • Les œuvres caritatives
  • Les associations cultuelles
  • Les syndicats professionnels

Et vous, vous en pensez quoi, de l’impôt sur la fortune immobilière et des dons aux associations ?

Lors d’une vente immobilière, les frais de notaire sont nécessaires et obligatoires.

Les frais de notaire représentent une part importante du prix d’un bien immobilier.

La loi réglemente ces frais et ils ne peuvent pas être supérieurs à un pourcentage du prix du bien immobilier.

Ils sont calculés en fonction des différents actes liés à la vente (diagnostics, garanties, etc.). En règle générale, le montant des frais de notaire est dégressif. Cela signifie que si vous achetez plusieurs biens immobiliers pour les revendre plus tard, vous allez payer moins cher les frais de notaire. Nombreux sont ceux qui pensent que l’IFI est une bonne chose parce qu’il va permettre au gouvernement d’engranger de nouvelles recettes fiscales. Mais le problème majeur avec l’IFI est qu’il pénalise encore plus les personnes ayant un patrimoine immobilier important que celles qui ont un patrimoine financier ou professionnel élevé… L’IFI touche donc directement les personnes qui possèdent des biens immobiliers non loués. Par exemple, si vous êtes propriétaires d’une maison de 300 000 euros et disposez d’un patrimoine financier estimé à 1 million d’euros, vous allez devoir payer beaucoup plus que si votre patrimoine était composé seulement de votre maison familiale ! Votre maison familiale n’est pas taxable car elle fait partie du patrimoine familial déjà imposable grâce aux autres dispositifs existants (PEL, PEA…). Mais si vous possédez un immeuble locatif ou une SCPI dont la valeur est estim

En conclusion, l’impôt sur la fortune immobilière est une très bonne idée. La suppression des niches fiscales et des abattements pour les dons aux associations est une très bonne chose.

Impôt sur la fortune immobilière (IFI) – Tout ce qu'il faut savoir sur l'IFI !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *