L’IA dans la biomécanique du sport 

Rate this post

L’IA révolutionne aujourd’hui tous les domaines en mettant à profit sa capacité d’analyse et de synthèse hors du commun. Dans le domaine de la biomécanique du sport, l’utilité des modèles d’apprentissage automatique n’est plus à démontrer.

Grâce aux données prédictives basées sur l’analyse de la mécanique des mouvements des joueurs, il a été possible de prédire leurs éventuelles blessures. L’application de cette nouvelle technologie gagne du terrain dans l’industrie du sport et les incidences positives sur les performances des athlètes se font sentir.

Que faut-il comprendre par la biomécanique du corps ?

En termes simples, la biomécanique (ou mécanique des systèmes vivants) clinique dans le domaine du sport est l’étude au moyen des lois physiques de la structure et de la fonction des systèmes biologiques. Cette branche d’étude se concentre principalement sur la mécanique du mouvement humain. Dans les pratiques du sport aujourd’hui, les athlètes sont amenés à réaliser des prouesses physiques qui défient les lois de la physique. Savez-vous que vous pouvez à votre tour défier les pronostics en vous inscrivant sur https://mr.bet/fr ? Des championnats internationaux et des cotes intéressantes vous y attendent.

En parlant de championnat, les cas de blessures ont commencé à y être répétitifs. La mécanique des systèmes vivants a donc été instaurée pour comprendre les déplacements du corps humain et les contraintes qui l’influencent lors de la pratique de certaines activités physiques. Pour y arriver, elle englobe des principes comme la description, de l’analyse détaillée et de l’évaluation du mouvement humain pendant les activités sportives. La biomécanique est divisée en deux grands domaines, à savoir :

  • La cinématique : cette branche de la biomécanique s’intéresse à la coordination du mouvement des objets dans l’espace. Elle se focalise sur le déplacement, la vitesse et l’accélération sans s’intéresser aux forces qui les produisent.
  • La cinétique : ici, il s’agit de se concentrer sur les forces et contraintes qui agissent de concert ou en opposition pour induire des mouvements au corps humain.
LIRE  Traitement du lipoedème : les remèdes naturels

Aujourd’hui, il existe différentes applications de biomécaniques, notamment dans le domaine :

  •  Du travail ;
  • Orthopédique ;
  •  De l’exercice et du sport ;
  • Des systèmes biologiques.

L’IA dans l’analyse du mouvement de la mécanique des systèmes vivants

Les données recueillies au moyen de la biomécanique doivent bien être traitées et interprétées, mais un problème de taille reste à surmonter : la taille des données. Pour ce faire, des modèles d’apprentissage automatiques ont été conçus sur mesure pour analyser et comprendre la biomécanique du corps dans la pratique de certains sports. Ainsi, ces intelligences artificielles sont aujourd’hui en mesure de reconnaître les enchaînements de mouvement qui sont potentiellement à risque pour les athlètes.

Grâce aux avancées technologiques, il est également possible de concevoir sur mesure des programmes d’entraînement pour certains joueurs. Mieux, de nouvelles solutions sont en mesure d’analyser la coordination d’une équipe afin d’identifier les enchaînements qui marchent et de limiter les erreurs.

Le rôle de l’IA dans la prévention des blessures chez les joueurs

En 2021, des études réalisées pas Van Eetvelde ont permis de mettre en place des outils de Machine Learning (ML) pour prévenir les blessures des joueurs. Ainsi, avec des données anthropométriques, de coordination motrice et de performances physiques, le modèle automatique a prédit les blessures des joueurs. Avec une précision qui atteint les 85 %, l’IA a mis en évidence des enchaînements de mouvements parasites susceptibles de mettre en danger l’intégrité physique des athlètes.

En 2019, une solution similaire basée sur l’apprentissage automatique avait déjà été élaborée pour prédire à 78 % des blessures musculaires. La méthode se fonde sur des caractéristiques personnelles, psychologiques et neuromusculaires couplées à la pratique de certains sports pour trouver une corrélation solide.

LIRE  Dermatite séborrhéique : Traitements naturels pour les infections urinaires

Encore plus loin, en 2017, une étude créait une intelligence artificielle capable d’identifier les joueurs présentant un risque de blessure élevé. Toujours avec une précision de 78-85 %, toutes ces solutions établies sur l’IA et la biomécanique du sport ont été aptes à réduire les risques de blessures. Elles ont également était en mesure de prédire les changements physiques sur le corps des athlètes sur la base de leurs disciplines sportives.

Amélioration des performances sportives avec l’IA

De nos jours, l’analyse de la biomécanique sportive couplée à des modèles d’apprentissage automatique est en mesure d’améliorer les performances de joueurs. Avec leur grande capacité d’analyse et de synthèse, les intelligences artificielles décomposent les mouvements des athlètes afin de mettre en évidence leurs faiblesses.

Sur la base de ces données, ils sont maintenant aptes à créer des programmes d’entraînement sur mesure pour éviter les blessures et améliorer les performances. En scrutant les données, le joueur connaît mieux son corps. Il est donc en mesure de trouver des moyens d’améliorer sa technique, son endurance, sa force ou la coordination avec ses coéquipiers.

Pour finir, l’IA soutient également les entraîneurs pour répondre aux besoins individuels de chaque athlète, ce qui rend la gestion sportive plus efficace. Dans l’ensemble, cela peut vraiment booster les performances des équipes et des sportifs tout en minimisant les risques de blessures.

L’IA fait des prouesses dans l’amélioration de la condition physique des joueurs

Dans la pratique de certains sports, les contacts physiques peuvent être violents, ce qui cause inévitablement les blessures. Grâce aux modèles d’apprentissage automatique et de la mécanique des systèmes vivants, il est aujourd’hui possible d’analyser les mouvements à risques pour les joueurs afin de les bannir. Cette avancée technologique a aussi permis d’améliorer l’arbitrage en sanctionnant et en prévenant les gestes jugés à risque pour les joueurs.

LIRE  Arrêter de fumer : La cigarette électronique en dernier recours

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *