Gestion locative : en quoi consiste un mandat de location ?

Rate this post

Rédiger et publier une annonce immobilière mais aussi organiser les visites, sécuriser les locataires : il existe de nombreuses tâches liées à l’investissement locatif que vous pouvez confier à un professionnel grâce au mandat de location. Il est disponible sous la forme de mandats libres, semi-exclusifs et exclusifs. En plus de réduire votre temps, ce contrat de gestion locative vous permet d’améliorer vos conditions de location.

Qu’est-ce qu’un mandat de location ?

L’article 1984 du Code civil définit le mandat comme une autorisation accordée à un mandataire qui lui donne le pouvoir d’exécuter une tâche sous votre nom ou pour votre compte.

Le mandat de location est une convention signée entre le propriétaire (mandant) et un expert en immobilier généralement un agent immobilier (mandataire) dont le but est de confier au mandataire toutes les tâches liées à la location d’un appartement.

Il existe deux types de mandats de location : le mandat de location qui permet de confier uniquement la location de son logement à un agent, et le mandat de gestion locative.

L’agent opérant dans le cadre du mandat de gestion locative vous fournira un service plus complet qui comprendra, par exemple, l’encaissement des charges et des loyers ou la gestion de l’état des lieux d’entrée et de sortie. Si vous recherchez la tranquillité d’esprit pour vos investissements locatifs, vous avez toutes les raisons de choisir cette deuxième méthode !

Le mandat locatif comporte diverses mentions obligatoires, dont :

Le numéro d’enregistrement ainsi que la préfecture qui a délivré le certificat professionnel de l’agent. Le numéro de son assurance responsabilité professionnelle La garantie financière de l’agent ; le montant de son paiement.

Lisez aussi nos conseils pour réussir votre investissement immobilier.

Quels sont les différents types de mandats de location ?

Il existe trois types d’obligations locatives :

Le mandat locatif de base consiste à déléguer la gestion de votre location à un certain nombre de professionnels, qui auront la responsabilité d’être le plus rigoureux possible afin de gagner le loyer. Vous pouvez aussi trouver un locataire par vous-même Un mandat de location exclusif L’agent est le seul à pouvoir proposer le bien à la location pour une durée généralement fixée à trois mois. En raison de la clause d’exclusivité, vous ne pouvez pas fournir un mandat de location à un autre professionnel, ni trouver des locataires par vous-même, au risque de payer des dommages et intérêts d’agent exclusif. Le mandat de location semi-exclusif : vous ne pouvez pas faire appel à un professionnel supplémentaire, mais vous êtes en mesure de trouver le locataire.

LIRE  Taux de rentabilité immobilier : quel est le bon taux de rentabilité pour votre investissement locatif ?

En savoir plus sur S’il est rentable d’acheter un immeuble pour en faire un investissement locatif ?

Le mandat de gestion locative : quelles sont les responsabilités du mandataire ?

Le contrat de gestion locative est une convention synallagmatique c’est-à-dire qu’il est source d’obligations qui sont réciproques.

En tant que propriétaire, vous êtes tenu de laisser le mandataire accomplir sa tâche. En outre, vous êtes tenu de laisser l’agent fixer le loyer au taux du marché. En outre, vous devez verser une somme en échange du contrat de location.

À sa manière, l’agent est tenu d’accomplir la tâche de gestion locative tout en préservant au mieux vos intérêts. L’agent est tenu à une obligation de transparence et d’information et doit vous communiquer les démarches qu’il a entreprises dans le cadre de sa mission.

Si l’agent est négligent ou fait preuve de négligence dans la gestion de votre logement, par exemple en ne confirmant pas l’exactitude des revenus du locataire avec la déclaration d’impôts de ce dernier, l’agent est responsable en tant que professionnel.

Quels sont les devoirs du mandataire d’une convention de gestion ?

L’étendue des tâches que vous confiez à l’agent sera déterminée par le mandat de gestion. Voici une liste de tâches que l’agent peut effectuer pour vous.

Estimer le montant du loyer

Si vous souhaitez maximiser le rendement de votre investissement locatif, vous pouvez fixer un loyer plus élevé. Le danger dans ce scénario est que vous ayez un espace vacant ou une absence d’occupation, ce qui peut avoir un impact sur la valeur de votre investissement.

En raison de vos responsabilités en tant que mandant, vous êtes tenu de laisser l’agent décider du montant du loyer qui sera appliqué à votre maison ou à votre appartement.

LIRE  Immobilier : comment trouver facilement des propriétaires vendeurs ?

La conception de la publicité immobilière

L’agent se rend dans votre propriété pour noter les caractéristiques du bien et prendre des photos. C’est également à l’agent de rédiger l’annonce en la rendant attrayante et en veillant à l’orthographe. L’annonce de location sera mise en ligne sur son site internet, ainsi que sur d’autres sites largement diffusés.

L’organisation des visites

Si votre logement est entre les mains d’un locataire actuel et que celui-ci envisage de partir, l’agent le contacte pour fixer les dates des visites. Ensuite, il s’entretient avec les candidats et les oriente en mettant en avant les atouts de votre bien.

La rédaction du bail de location

Selon que vous optez pour une location simple ou une location meublée, les termes du bail seront différents. L’agent devra donc modifier le bail du logement pour l’adapter.

L’état des lieux d’entrée, et l’état des lieux de sortie

L’agent est tenu, sous son contrôle, d’évaluer l’état du logement pendant la période entre l’entrée et le départ du locataire. En fonction de ce que vous avez prévu dans votre contrat de location, l’agent peut également se charger des réparations nécessaires.

L’actualisation des diagnostics

Comme pour la vente, la location d’un bien immobilier nécessite également l’identification de certains diagnostics techniques comme le DPE ou la présence d’amiante que l’agent s’assurera de faire réaliser par un professionnel qualifié.

La gestion des loyers

L’agent peut également appeler et percevoir pour votre compte ainsi que les charges et les loyers. Il peut réviser le montant du loyer en fonction des termes du bail. Il peut également se charger de la gestion des loyers impayés et suivre les procédures de règlement des litiges.

Si votre bien est un appartement, l’agent immobilier peut également payer les appels de fonds et les honoraires.

Certains agents fournissent une assistance pour la déclaration fiscale des revenus locatifs.

Pourquoi assurer sa gestion locative en se faisant aider par un syndic de copropriété ?

LIRE  Achat en nue-propriété : est-il intéressant de faire un achat immobilier en démembrement ?

Le premier avantage de la location est qu’elle vous permet de gagner du temps. Le processus de location est chronophage, et en le confiant à des professionnels, vous pouvez vous concentrer sur votre entreprise ou d’autres activités. En raison du mandat à gérer, vous pouvez acheter et louer une propriété qui se trouve loin de votre lieu de résidence.

Un autre avantage du contrat de location est la possibilité de compter sur les compétences comptables, juridiques et immobilières de l’agent. Vous les apprécierez dans l’administration quotidienne de la propriété mais aussi en cas de problème avec le locataire.

L’agent est également armé d’une large base de données de locataires et comprend bien le marché. En identifiant les locataires les plus appropriés et en fixant le loyer adéquat, l’agent vous aidera à maximiser le rendement de votre investissement.

L’agent peut également vous offrir la possibilité de couvrir certains risques liés à la location en souscrivant une assurance à un prix déterminé, comme l’assurance contre la vacance du logement ou la garantie des loyers non payés.

Combien coûte un mandat de gestion locative ?

Le coût d’un mandat de gestion locative dépend de la nature de la tâche que vous confiez à un agent. Plus elle est compliquée, plus le contrat est cher. En général, il est déterminé à l’aide d’un pourcentage du loyer, qui se situe entre 7 et 8 %.

Si vous avez constitué un énorme portefeuille de biens et que vous souhaitez proposer une variété de biens à gérer en location, vous pouvez négocier les honoraires de votre agent.

Le coût d’un contrat de location ne sera pas un obstacle pour les investisseurs qui sont soumis au régime fiscal en temps réel. En effet, les honoraires versés par le professionnel peuvent être déduits sous forme de revenus fonciers ou de BIC de la location meublée.

Forte de ses années d’expérience dans l’investissement locatif clé en main, l’équipe des Secrets de l’Immo propose des programmes qui couvrent la gestion de la location du bien.

Laisser un commentaire