Ceci est le même client que l’assurance et la mutuelle)

C’est un client qui a déjà souscrit à une assurance ou une mutuelle, et qui souhaite en changer.

Le but de ce guide est de vous aider à comprendre comment faire pour changer d’assurance ou de mutuelle. Nous allons voir çà de plus près.

Quelle est la relation entre l’assurance et la mutuelle ?

Les compagnies d’assurance et les mutuelles sont des institutions qui proposent différents services aux particuliers.

Les deux acteurs du secteur se sont multipliés au cours des années, notamment grâce à Internet. Aujourd’hui, il est possible de faire un devis en ligne pour une assurance auto ou bien encore une assurance habitation, par exemple. Toutefois, le secteur reste très concurrentiel et la plupart des sociétés d’assurance ont choisi de développer leur activité sur Internet pour répondre aux besoins actuels des consommateurs.

L’arrivée de nouvelles sociétés comme Groupama ou MMA a permis de diversifier les offres et donc d’optimiser la concurrence entre ces acteurs. Ce marché est donc très concurrentiel et il faut savoir que les prix peuvent varier fortement en fonction des assureurs et du type de contrat que vous souhaitez souscrire.

Pourquoi le client doit-il choisir une seule couverture ?

Lorsque vous choisissez une assurance, il est important de faire le point sur les différents risques auxquels vous êtes exposés dans votre vie quotidienne.

L’assurance automobile, l’assurance habitation et l’assurance santé couvrent en partie ou en totalité ces risques. En étudiant les offres des différents assureurs, vous pourrez déterminer ce qui convient le mieux à votre profil et à vos besoins.

LIRE  Les meilleurs accessoires de yoga pour une meilleure expérience

Votre choix doit aussi tenir compte de votre budget.

Que se passe-t-il si le client a déjà une assurance ?

Si vous avez déjà une assurance, vous devez le signaler à votre client. En effet, si un client est déjà assuré chez l’un de vos concurrents, il sera certainement intéressé par le produit que vous proposez. Cependant, dans la mesure où le contrat est en cours et qu’il n’y a pas de résiliation possible, il faut respecter les dispositions du contrat. Si cela peut être considéré comme une opportunité pour votre entreprise, alors sachez que cela peut également être considéré comme un inconvénient majeur. En effet, dans certains cas, la somme qui restera à payer pourrait être supérieure au montant du remboursement des mensualités sur lesquelles était basée l’assurance prise sur le compte du client. Si ce genre de situation se produit trop souvent (une fois par an), votre client pourrait ne plus avoir confiance en votre entreprise et chercherait probablement un autre créneau d’assurance pour son compte bancaire.

Comment l’assurance et la mutuelle peuvent-elles coexister ?

La coexistence des assurances et des mutuelles est une pratique courante en France. Elle est d’ailleurs très répandue dans les pays anglo-saxons, à l’exemple du Royaume-Uni, aux États-Unis ou encore en Australie. En effet, cette coexistence a été rendue possible grâce à la loi de séparation et de régulation des activités bancaires qui a été adoptée le 13 janvier 2013. Cette loi permet à toutes les compagnies d’assurance de proposer leurs produits en dehors du domaine bancaire.

La coexistence des assurances et des mutuelles n’est pas toujours facile à gérer car il arrive souvent que les parties concernées ne soient pas conscientes des avantages qu’elles peuvent tirer de cette collaboration.

LIRE  Voir 2M de Maroc en direct : comment c'est possible

La première chose qu’il faut savoir est que le monde de l’assurance regroupe plusieurs types d’acteurs :

  • Les sociétés anonymes (SA)
  • Les sociétés par actions simplifiées (SAS)
  • Les sociétés anonymes coopératives (SCA)

Le client peut-il changer d’avis ?

Pourquoi les clients ne reviennent-ils pas?

Quelles sont les conséquences du choix du client ?

Lorsqu’un client choisit une assurance plutôt qu’une autre, cela peut avoir des conséquences importantes sur le fonctionnement de l’assurance. En effet, un client qui choisit une assurance auprès d’une compagnie d’assurances va être soumis à certaines obligations.

Il n’aura pas le droit de faire jouer la concurrence et il devra payer les primes demandées par son assureur indépendamment du prix que celui-ci facturera. Toutefois, il est possible pour un client de changer d’assureur s’il trouve une offre plus avantageuse chez un concurrent. Cette liberté est également valable pour les contrats collectifs, comme ceux des entreprises ou des institutions publiques.

En conclusion, la mutuelle est un complément à l’assurance et ne remplace pas cette dernière.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *