Ce que vous devez savoir avant de visiter le Colisée

Rate this post

Le Colisée est l’un des monuments les plus célèbres de Rome.

Il a été construit au 1er siècle avant Jésus-Christ et il a accueilli des combats de gladiateurs, des courses de chars et même des exécutions publiques.

Il est situé dans le centre historique de la ville, à proximité du Forum romain.

Le Colisée est un amphithéâtre elliptique qui pouvait accueillir jusqu’à 50 000 spectateurs. C’est un lieu mythique pour les Romains et pour tous les passionnés d’histoire antique. Nous allons voir çà de plus près.

Ce que vous devez savoir avant de visiter le Colisée

Un été au camping

Le Colisée a été construit en 70 après J-C et a été le plus grand amphithéâtre de Rome

Le Colisée a été construit en 70 après J-C et a été le plus grand amphithéâtre de Rome. Ce colosse de l’empire romain pouvait accueillir jusqu’à 50 000 spectateurs.

Il est situé en plein coeur de la ville, à proximité du Forum Romain, qui est un ancien centre religieux et commercial. En outre, il est possible d’observer cet édifice grâce à une visite guidée, qui permet d’apprécier les différentes parties qui le composent :

  • La cave
  • La scène

Il était capable d’accueillir plus de 80 000 spectateurs et était utilisé pour les combats de gladiateurs et les courses de chars

Colisée: C’est en effet un des amphithéâtres les plus célèbres de l’empire romain. Construit au 1er siècle après J.C., il pouvait accueillir jusqu’à 80 000 spectateurs et était utilisé pour les combats de gladiateurs et les courses de chars.

Il a ensuite servi à d’autres usages, comme la danse, la musique ou toute autre forme d’exercice physique.

L’amphithéâtre est le type même du monument antique construit par l’empereur Vespasien en 79 après J.-C. pour célébrer ses victoires dans la guerre contre la province de Judée. Ce monument imposant est composé d’une esplanade surmontée par une curieuse plate-forme circulaire entourée de gradins disposés en amphithéâtre sur quatre niveaux.

Le Colisée n’a pas seulement une forme originale, il possède également une architecture particulièrement soignée : il est constitué en effet de trois parties distinctes dont le plan rappelle celui des temples antiques grecs, ce qui constitue une vraie prouesse technique! Dans son ensemble, le Colisée comprend trois arches centrales flanquées de quatre arcs latéraux tronqués; cette disposition permet aujourd’hui encore aux archéologues et aux historiens d’identifier avec précision les différentes parties du bâtiment depuis sa démolition au XVIIIe siècle.

  • La Basilique Saint-Pierre
  • La Place Saint-Pierre
  • Le Panth&ea

    Les gladiateurs étaient souvent des prisonniers de guerre ou des esclaves, et ils devaient se battre à mort

    Les gladiateurs étaient des combattants professionnels dont les victimes étaient décapitées.

    Ils se battaient à mort dans une arène appelée l’arène et pouvaient être jusqu’à 10 adversaires en même temps.

    Les concurrents, qui avaient un nombre de points fixe pour chaque combat, commençaient par frapper sur une cible placée au centre de l’arène. Si le coup était réussi, ils pourraient continuer à se battre contre d’autres adversaires jusqu’à ce qu’ils soient vaincus ou qu’ils aillent au bout de leur limite de points. Si le coup était raté, ils devaient recommencer depuis le début et finissaient par perdre la vie ou partir en prison. Beaucoup de gladiateurs ont pris la fuite après que les Romains ait remporté une bataille importante contre un autre peuple appelé les Carthaginois.

    Le gouvernement romain a alors voulu garder ses meilleurs soldats en captivité afin qu’ils puissent montrer leur force aux autres peuples et faire trembler Rome.

    Les courses de chars étaient très populaires et pouvaient durer plusieurs jours

    Le colisée était un amphithéâtre de la Rome antique qui pouvait accueillir jusqu’à 50 000 spectateurs.

    Il fut construit au début du IIIe siècle avant JC et servit à plusieurs événements, tels que les combats de gladiateurs, les jeux du cirque et les courses de chars. Au fil des siècles, le Colisée connut plusieurs périodes d’activité.  Le Colisée n’a pas fonctionné comme un stade permanent après l’empereur Auguste en 27 avant JC. Ce dernier fit alors abattre une partie des arches existantes pour créer une grande place ouverte appelée la Domus Aurea (la Maison Dorée).

    L’amphithéâtre a continué à être utilisé jusqu’au règne de l’empereur Nerva (96-98) où il fut abandonné en raison de son état délabré.

    Lorsque Domitien (81-96) est monté sur le trône, il a fait reconstruire l’amphithéâtre. Cependant, cette reconstruction n’est pas allée bien loin car elle a pris fin à peine quelques années plus tard sous Trajan (98-117), qui le transforma en marchés publics pour vendre des esclaves dans des conditions inhumaines. Par conséquent, l’amphithéâtre n’était utilisé que pour organiser des spectacles et non plus comme lieu de divertissement populaire. Après sa mort, il est rest� inutilis� jusqu�� ce qu´il soit finalement d�truit par un terrible tremblement de terre qui frappa la ville vers 312 AD.

Laisser un commentaire