Assurance décès : La solution pour les lendemains.

Vous êtes en couple et vous avez des projets de vie ? Vous souhaitez préparer votre avenir et celui de votre famille ? Vous voulez protéger vos proches et leur assurer un avenir serein ? L’assurance décès est la solution pour les lendemains. Elle permet d’anticiper les aléas de la vie, de protéger votre famille et de lui assurer un avenir serein.

Qu’est-ce qu’une assurance décès ?

Une assurance décès est une forme d’assurance qui permet au souscripteur de faire face aux risques de décès ou d’invalidité. Elle offre également la possibilité à l’assuré de préparer sa succession et de protéger ses proches par le biais du versement d’une rente ou d’un capital. Avantages et inconvénients des assurances décès La souscription à une assurance décès est un moyen efficace pour se protéger contre les aléas de la vie, notamment en cas de maladie, d’accident ou du décès. Cette forme d’assurance peut répondre à différents besoins :

  • Protection personnelle : En cas de décès ou d’invalidité permanente totale (IPT), l’assurance garantit le versement d’un capital.
  • Protection financière : En cas de perte totale et irréversible d’autonomie (PTIA), l’assurance garantit le versement au(x) bénéficiaire(s) désignés du montant assuré.

Assurance décès : La solution pour les lendemains.

Pourquoi souscrire à une assurance décès ?

L’assurance décès est une assurance vie qui permet de protéger ses proches en cas de décès. À la différence d’une assurance-vie, l’assurance décès est un contrat qui permet à des proches de percevoir un capital ou une rente suite au décès du souscripteur. Cette garantie financière peut également faire l’objet d’un versement unique ou périodique aux bénéficiaires que le souscripteur a expressément désignés.

L’assurance décès fait partie des contrats dits « mixtes », c’est-à-dire qu’elle comprend plusieurs types de garanties :

  • Dans ce type de contrat, les risques liés à la vie humaine (accident, maladie, etc.) font souvent partis intégrante des garanties.
  • Cependant, il existe également des contrats spécialisés pour couvrir les risques liés à certains domaines tels qu’une activité professionnelle ou sportive.
LIRE  Que dois-je faire si mon assurance automobile est annulée

Les garanties proposées par les assurances décès

L’assurance décès propose des garanties de base, mais les contrats peuvent être plus ou moins étendus.

Le contrat le plus basique n’offre que la garantie décès, alors que d’autres offrent davantage de garanties. Si vous avez un projet immobilier en tête, il faudra donc bien réfléchir aux avantages et inconvénients du contrat qui vous intéresse pour savoir s’il correspond à votre situation et à vos besoins.

Votre conseiller est là pour vous accompagner dans ce choix. Cet article a été rédigé par Pascal HENRY, Directeur commercial chez AFI ESCA Assurances, le spécialiste des assurances décès sur mesure.

Les différentes formules d’assurances décès

Selon votre situation, il existe différentes formules d’assurance décès qui peuvent couvrir vos proches en cas de décès. Ces formules d’assurances décès sont très variées et peuvent être adaptées à vos besoins. Elles permettent soit de protéger les personnes les plus vulnérables de votre famille (enfant handicapé ou ayant des problèmes de santé), soit de protéger l’ensemble des membres de la famille.

Il est également possible d’opter pour une assurance décès qui couvre aussi bien le conjoint que les enfants, ce qui permet à ces personnes d’avoir un meilleur niveau de vie si jamais elles devaient subir un accident grave.

Les différents types de contrats d’assurance décès

L’assurance décès est un contrat d’assurance qui permet de garantir le versement d’une somme d’argent ou la fourniture d’un bien en cas de décès du souscripteur.

Lorsque vous souscrivez un contrat d’assurance-vie, vous ne pouvez pas choisir le bénéficiaire du capital versé au terme du contrat. En revanche, lorsque vous souscrivez un contrat obsèques, vous avez le choix du bénéficiaire et cela peut être fait librement par le souscripteur.

LIRE  Professionnels des travaux publics et du bâtiment : Comment protéger votre entreprise.

Les différents types de contrats décès ? Il existe plusieurs types de contrats obsèques :

  • Le contrat en capital : il permet de verser à l’organisme funéraire une certaine somme d’argent pour financer les obsèques.
  • Le contrat en prestations : il permet également de régler toutes les dépenses liées aux funérailles mais comprend des services complémentaires comme l’organisation des funérailles.

Les avantages fiscaux de l’assurance décès

Le fait de souscrire un contrat d’assurance décès permet à l’assuré de bénéficier d’avantages fiscaux. En effet, cette opération est souvent considérée comme un placement financier qui nécessite une réduction des impôts sur le revenu.

Lorsque vous souscrivez un contrat d’assurance décès, il est généralement admis que la prime annuelle correspond à 10% du salaire net imposable. Cependant, si les primes versées après 70 ans sont soumises aux prélèvements sociaux, la partie investie au-delà de 152 500 € est exonérée de droits de succession. En outre, en cas de décès avant l’âge de 70 ans, il est possible d’anticiper le versement des prestations du contrat en effectuant des rachats partiels programmés ou non programmés.

Le capital versé au bénéficiaire sera alors exonéré d’impôt et soumis aux seuls prélèvements sociaux.

La loi sur les assurances décès

La loi sur les assurances décès est une loi qui a été instaurée par l’Etat afin de protéger ses citoyens contre le risque de décès. Cette loi permet à toute personne qui ne peut plus subvenir seule à son entretien d’avoir la possibilité de disposer, au moment de sa mort, d’une somme d’argent destinée à couvrir ses besoins.

LIRE  Quels sont les avantages d'une assurance hospitalisation

La loi sur les assurances décès présente également un avantage pour l’Etat, car celle-ci permet à ce dernier de faire des économies grâce aux impôts qui seront payés par les héritiers du défunt.

Il existe différents types d’assurances décès :

  • L’assurance vie
  • L’assurance obsèques

Les assurances décès et le droit à la succession

L’assurance vie permet à un souscripteur de se constituer un capital décès. Elle fonctionne comme une assurance en cas de vie, sauf qu’au lieu de verser une somme d’argent à l’assuré, elle verse le capital aux bénéficiaires du contrat au moment du décès.

Le montant des primes versées est alors déduit du patrimoine successoral du souscripteur.

L’assurance vie permet également de transmettre un capital à ses proches après son décès.

Il est possible de constituer un capital ou une rente pour les enfants ou pour toute autre personne que l’on souhaite protéger financièrement en cas de disparition prématurée. Enfin, l’assurance vie peut être utilisée comme outil financier afin d’investir en bourse par exemple, et ainsi diversifier son portefeuille financier.

Jeune conducteur : quelle assurance choisir ?

En conclusion, en matière d’assurance décès, il faut savoir que tout le monde ne peut pas bénéficier de cette couverture. En effet, pour souscrire à une assurance décès, il faut avoir un capital de départ. C’est-à-dire que l’argent doit être présent au moment du décès. Une autre condition est qu’il faut être en bonne santé pour pouvoir bénéficier d’une assurance décès.

Comprendre l'assurance décès

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *