Un gouvernement de France cyniquement déresponsabilisé et désengagé dans sa fonction pour laquelle 82 % d’entre nous ont voté le 10 mai 2003 applique les velléités du libéralisme féodal et caricatural du Baron Ernest Antoine Sellière.
Enfonçant encore davantage notre joli pays malade dans une déroute sociale et économique dont il ne se relèvera pas.
Le baron s’abreuve, pour son propre usage, des enjeux spéculatifs à taux élevés le projetant au rang des plus grandes fortunes de France.
Fortune conquise sur la misère et le sacrifice humain sur fond de lois adaptées en dettes du tiers-monde et autres nouvelles formes de colonisation dissimulées sous les leurs de l’action humanitaire.
Sa subtile et sournoise stratégie à vocation ultra spéculative et conservatrice l’ont promu initiateur réactif de la politique actuelle du gouvernement de cette triste société du spectacle.
D’un côté le mal de vivre d’une population qui pour oublier son avenir de chômage et de frustrations se divertit au rythme des programmes festifs de TF1.
De l’autres quelques richissimes salauds qui de délits d’initiés en délits d’initiés nous feraient croire au dialogue et l’abolition de la fracture sociale
Qu’avons-nous gagnés de l’élection du prospère Le Pen ?
Une marionnette par défaut capable du meilleur exercice de protection par le mensonge pour se rendre crédible devant les spectateurs que TF1 et A2 avaient façonnés à la peur de l’insécurité jusque dans les campagnes lointaines qui n’avaient jamais vues de poubelles brûler.
Mise en scène fructueuses sur le terrain du Nouvel An à Strasbourg et ailleurs avec figurants chauffés à blanc sur fond de crise de misère urbaine
Sécurité ‘’circus’’ des règlements expéditifs policiers peu relatés aux journaux de 20 heures et pourtant souvent effectués hors légitimité de procédure d’une justice manipulée et manœuvrée pour la bonne cause de Dominique Baudis président illusionniste du CSA.
Chorale de journalistes catéchisés pour chanter à l’unisson le mensonge symphonique travestissant la fatale réalité derrière un monde de rêves. Comment gagner des millions et apparaître devant 7 millions de téléspectateurs. 
Les écrans aveuglants régurgitent les faits divers qui excitent le fantasme de n’y participer qu’en tant que spectateur.
Au cœur du mois d’Août un drame intime fait la une : le chanteur de rock drogué, alcoolique assassine en Lituanie !Le
martèlement incessant s’exerce dans nos cerveaux anéantis par 40 ° à l’ombre.
40° à l’ombre durant vingt jours, trop de chaleurs étouffantes, trop de soleils brûlants les corps n’y résistent pas. Alors ils
s’abritent,s‘aspergent,s’immergent ou disparaissent complètement.
Trop de morts et les socialistes s’emparrent du soleil assassin pour polémiquer contre ceux qui ne l’on pas neutralisé.
Qu ‘auraient donc fait cette bonne gauche centriste concensuelle si ce phénomène climatique c’était produit pendant leur mandat ?
Partager le soleil en parties individuelles moins dévastatrices. 
Equiper les maisons de retraites et les hôpitaux de climatisations.
Creuser des piscines individuelles avec les emplois jeunes.
La planète s’affole et l’effet de serre s’accentue Trop de rejets industriels dans l’atmosphère et dans les eaux nous allons tous crever.

Révolution culturelle
Définition Culture n’est pas un produit marchand bien au-delà du problème concret de l’emploi des intermittents

Cuba misère Fidel Le Ché et la résistance aux tueurs de l’empire Américain
Humanitaire bonne conscience colonisation et culture du festif world